PROJET GRAND NANCY THERMAL

APPEL À SOUTIEN FINANCIER

Financement du recours contentieux au tribunal administratif de Nancy pour permettre un autre projet Grand Nancy Thermal

Avancement de notre levée de fonds - Objectif : 15800 Euros
12604 Euros 79%


Depuis 2016, nous avons combattu le projet de transformation du site de Nancy Thermal voté par la Métropole du Grand Nancy. Nous ne contestons ni la nécessité de rénover ce site ni l’intérêt d’un centre thermal, mais ce projet n’est pas conçu dans l’intérêt des usagers : destruction de la piscine Louison-Bobet, remplacée par un bassin deux fois plus petit le long d’une rue passante ; équipements « grand public » relégués dans une petite partie du site avec des tarifs en forte hausse ; création d’un « espace de bien-être » destiné à des touristes aisés et à des sportifs de haut niveau.

En février 2019, nous avons déposé, avec plusieurs élus, un recours au Tribunal Administratif contre le contrat concédant pour 30 ans à Bouygues et Valvital la construction et l’exploitation du site : ce contrat prévoit le versement au concessionnaire de 76 millions d’euros d’argent public, qui alimenteront les dividendes attendus par les actionnaires (87 millions d’euros, soit 2,9 millions par an) dans ce qui constitue une opération immobilière et financière au profit d’intérêts privés.

En mars 2019, nous avons déposé un autre recours contre le refus du président de la Métropole de nous communiquer les documents relatifs au contrat, au mépris de la transparence et de la loi. Le Tribunal Administratif nous a donné raison et l’a contraint à nous les communiquer.

En mars 2020, confrontés au démarrage des travaux de démolition, nous avons intenté un recours en « référé-suspension » pour faire interrompre les travaux dans l’attente du jugement sur le fond du recours en annulation du contrat. Mais le Tribunal administratif a rejeté cette demande.

Aujourd’hui, malgré les démolitions déjà effectuées, notre action continue. La procédure judiciaire suit son cours et ce contrat inique peut être annulé. Cela rendra possible l’élaboration et la mise en œuvre d’un nouveau projet au service de la collectivité et des habitants du Grand Nancy.

Ces différentes actions en justice coûtent cher. La Métropole utilise l’argent des contribuables pour sa propagande en faveur du projet et pour sa défense devant les tribunaux. Nous, en revanche, ne pouvons compter que sur le soutien de ceux qui veulent un Nancy Thermal rénové et amélioré, mais en gestion publique et au service des usagers et des contribuables du Grand Nancy. C’est pourquoi nous avons lancé une souscription.

A ce jour, nous avons recueilli 12 604 € (dont 11 104 € de contributions et 1 500 € d’indemnité que la Métropole a été condamnée à nous verser – toujours avec nos impôts). Mais nos dépenses sont actuellement estimées à environ 15 800 €. Aussi nous faisons à nouveau appel à vous pour mener à bien notre action.

Vous pouvez contribuer :

– en ligne https://www.helloasso.com/associations/le-bien-commun/collectes/non-au-projet-de-grand-nancy-thermal

– par chèque à l’ordre du Bien commun, adressé à : Le Bien commun – 14, rue de La Salle – 54000 Nancy.

Bien entendu, si le Tribunal nous donne raison et nous accorde des indemnités, les sommes non utilisées seront remboursées aux souscripteurs au prorata de leur participation.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site de l’association Le Bien commun : https://lebiencommun.org/nancy-thermal

Merci pour votre soutien.
Le Bien commun